Selon l’Organisation mondiale de la santé, plus de 15% des maladies chroniques sont causées par la qualité de l’air.

La pollution domestique est encore un problème sous-estimé de nos jours, surtout si l’on considère que nous passons la plupart de notre temps dans des environnements fermés encore plus pollués que les environnements externes , car les produits chimiques pouvant causer diverses pathologies sont invisibles.

Le saviez-vous?

De nombreux appartements sont quatre fois plus pollués que le carrefour le plus fréquenté de Paris .
Chaque jour, nous sommes exposés aux contaminants biologiques et aux émissions de produits chimiques résultant des processus de combustion, mais pas seulement. Nous devrions également analyser les meubles et les matériaux de finition, les revêtements de sol et de plâtre, les vernis, les agencements et les stores, ainsi que les plantes.
La qualité de l’air dépend de choix et de comportements conscients, de la ventilation aux matériaux écologiques.

Pour vous aider

Voici sept idées pour lutter contre la pollution de l’air dans votre maison:

  • Aérer fréquemment

    La première et la plus simple des choses à faire, essentielle à la réduction de la concentration de polluants, est liée à la ventilation.
    Ouvrir les fenêtres au moins 2 à 3 fois par jour pendant au moins 30 minutes permet non seulement de dissiper ces substances, mais également d’éviter les températures élevées et le taux d’humidité.

  • Évitez l’utilisation de détergents, d’insecticides, d’antifongiques et d’aérosols désodorisants contenant des polluants

    Il est important de lire les étiquettes lors du choix d’un détergent, ou plutôt de choisir des alternatives écologiques.
    Voici les substances à surveiller:
    Les dérivés du pétrole, les agents de blanchiment chlorés, décalcifiants, le 2-butoxyéthanol (dangereux pour les yeux et pouvant attaquer les globules rouges au contact de la peau), le formaldéhyde, le benzènechloroforme, le nonylphénol éthoxylate et le diéthylèneglycol monoéthyléther sont parmi les plus préoccupants et toxiques.
    Comment nettoyer la maison sans utiliser les anti-calcaire, les dégraissants, les nettoyants pour vitres, les nettoyants pour four, les nettoyants pour surfaces, les adoucisseurs et les détachants, etc. habituels
    Vous pouvez tout faire et plus encore avec du vinaigre blanc, de l’acide citrique, du bicarbonate, des citrons et de l’eau distillée.

  • Utilisez des plantes pour purifier l’air et oxygéner l’environnement

    Le dracaena avec son beau feuillage a besoin d’un éclairage moyen et d’une bonne humidité. Certaines espèces de dracaena sont communément appelées « troncs de bonheur ».
    Le spatifilium est une plante qui préfère l’ombre, nécessite un arrosage régulier et vous ravira avec ses belles fleurs blanches. Il détoxifie tous les principaux composés organiques volatils (COV)
    La plante araignée est l’une des plantes les plus efficaces pour l’absorption du formaldéhyde, du xylène et du benzène. De plus, il absorbe le monoxyde de carbone des fours, chauffages et cuisinières.

  • Essayez d’éliminer l’électromagnétisme, en particulier dans les chambres

    Limiter les champs électromagnétiques à la maison peut être un choix de sens commun simple. Là où il y a des appareils et des installations électriques (appareils ménagers, téléphones portables, iPads, ordinateurs, téléviseurs, ampoules électriques, etc.), des champs électromagnétiques sont générés, il est donc conseillé de préserver la chambre à couchée de toutes appareils électroniques.

  • Décorer avec des matériaux écologiques

    Meubles écologiques en bois et finis avec des matériaux non toxiques , tels que l’huile ou la cire, des tissus en fibres naturelles et des portes d’armoires à faible teneur en formaldéhyde.

  • Appliquez une peinture à faible teneur en COV

    La peinture, le plâtre et le stuc comptent parmi les matériaux de construction présentant le risque le plus élevé de diffusion des COV ( composés organiques volatils ) et peuvent avoir des effets aigus, à court terme ou chroniques sur la santé à long terme . 

  • Installer des sols secs

    La pose de sol sec, qui peut être réalisée principalement grâce à l’utilisation de systèmes d’emboîtement, évite l’utilisation de colles et limite donc autant que possible l’émission de COV.

Prendre rendez-vous

Nous sommes là pour vous et nous pouvons programmer un rendez-vous. Si le cabinet est fermé, n’hésitez pas à nous laisser un message.

PRENDRE RENDEZ-VOUS